Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 09:01

"L’amour était sans doute en toi depuis ta naissance,

de même que sa petite sœur, la gaieté.


Le désespoir a dû venir avec l’éclat de tes seize ans,

avec l’intuition qu’il n’y a jamais de répondant à l’amour,

que l’amour est comme dans ce livre d’Emilie Brontë :

un fou qui court les montagnes et dort dans les genêts,

une parole déchirée par le vent, sans écho.

 

Les hommes ne savent pas répondre à cette parole-là.

Il ne faut pas trop leur en vouloir.

Qui sait répondre au vent qui court dans les genêts ?"

 

Christian Bobin
"La plus que vive"

 

unknow 12 w

 

Les textes de la série "Paroles : à propos de..."

sont extraits de l'ouvrage de Chritian Bobin,

"La plus que vive"

(Editions gallimard - Collection "L'un et l'autre")

Christian Bobin (La plus que vive) w FB

 

.../...



Partager cet article
Repost0

commentaires