Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 23:13

 

Ces photos ont été réalisées le 21/07/2015,

dans une usine abandonnée de la "route des usines",

à Mazamet, avec un appareil photo Canon Eos 5d Mark II.

 

En fin de cette section (1/2), vous trouverez une courte information sur l'histoire des usines de délainage de Mazamet qui, si elle ont apporté richesse et développement à la région, n'en constituent pas moins un patrimoine industriel laissé à l'abandon et un témoignage de ce qu'a pu être la condition ouvrière de la fin du XIXème siècle et durant une bonne partie du XXème siècle...

 

"Les machineries"

Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)

Information résumée sur l'histoire

des usines de délainage de mazamet :

 

La ville de Mazamet, dans le Tarn, a été durant une centaine d'année, de 1870 à 1970, la capitale mondiale du délainage. Une rivière est, pour une grande part, à l'origine de ce triomphe industriel : l'Arnette, dont l'eau exceptionnellement douce, vierge de tout calcaire était toute désignée pour délainer les peaux de moutons.

Usines le long de la vallée de l'Arnette.

Usines le long de la vallée de l'Arnette.

En effet, le procédé du "délainage à l’échauffe", procédé entièrement biologique utilisant la fermentation mis au point après 1850, permettait de séparer la laine du cuir sans endommager l'une ou l'autre de ces matières mais nécessitait une eau d'une grande douceur, car une eau calcaire provoquait immanquablement un dépôt autour du poil au niveau du pore, empêchant ainsi sa libération.

Le délainage des peaux de mouton, un travail pénible qui nécessitait beaucoup de main d'oeuvre.

Le délainage des peaux de mouton, un travail pénible qui nécessitait beaucoup de main d'oeuvre.

Ainsi, dès 1870, les industriels mazamétains installèrent des comptoirs d’achat de peaux lainées dans les principaux pays producteurs (Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Maghreb), et les usines de délainage se multiplièrent le long du cours de l'Arnette, une cinquantaine à la grande époque, épousant les tours et détours de la rivière, le long de ce que l'on a fini par appeler, "la route des usines".

La route des usines à Mazamet (source Google Map).

La route des usines à Mazamet (source Google Map).

Mazamet était alors capable de fournir en très peu de temps tous les types de laines de moutons originaires de l'hémisphère sud aux grands centres de production textile en France, mais également aux principaux pays acheteurs de laine (c'est à dire, toute l’Europe, les États-Unis, la Russie). En même temps, ces usines produisaient donc aussi des peaux délainées, le "cuirot", à destination des mégisseries qui s'étaient installées simultanément le long d'une autre rivière traversant Mazamet, le Thoré, dont les eaux, calcaires au possible, convenaient parfaitement aux mégissiers. La richesse de cette activité industrielle a longuement rayonné sur toute la région, à l'image du développement des usines de mégisserie à Graulhet, dans le Tarn. Mais vers 1970, cette formidable épopée toucha à sa fin, en raison de la concurrence des pays asiatiques et la généralisation les fibres synthétiques dans les productions textiles.

Sources :

http://www.ville-mazamet.com

https://fr.wikipedia.org

 

 

Suite vers la section(2/2) : "Les coquilles vides... Ou presque..."

http://alsemo.over-blog.com/2016/08/photographies-urbex-une-usine-de-delainage-a-mazamet-2-2.html

 

.../...

Partager cet article

Repost0

commentaires