Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 18:18

   Les lavoirs à charbon sont apparu au milieu du XIXème siècle afin d'apporter une amélioration à la qualité des produits d'extraction et aux conditions de travail du personnel... 

Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...

  Les lavoirs réalisaient la préparation mécanique du charbon, c'est-à-dire la transformation du charbon extrait, ou charbon brut, en produits commercialisables répondant aux exigences des clients ou utilisables dans les centrales et chaufferies des houillères... 

Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...

     Au sortir de la mine de fond ou en plein air, le charbon subit un triage, un calibrage et un lavage. Le charbon est mélangé à des pierres. Le charbon et les pierres n'ayant pas la même densité, on les plonge dans un liquide de densité intermédiaire. Les pierres tombent au fond et le charbon flotte, le charbon est ensuite rincé pour être débarrassé du liquide du bain...

Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...
Photographies (Urbex) : une ancienne Laverie de Charbon (ou "Lavoir à Charbon")...

Source des informations :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lavoir_à_charbon

 

 

(FIN)

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 12:14

 

    Fin 1978/début 1979, dans une ferme de l’Aveyron, j’ai participé au « rituel » annuel de l’abattage du cochon qui avait été engraissé toute l’année à cette fin...

 

Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...

   C’était vraiment éprouvant de conduire cette pauvre bête au supplice pour être égorgée, ébouillantée, rasée, éventrée et découpée, même si l’ambiance générale était assez extraordinaire, dès l’aube d’une froide journée enneigée autour du nouvel an...

Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...

   J’avais heureusement pu prendre un peu de recul au prétexte de prendre quelques photos, sans toutefois pouvoir couvrir l’intégralité de l’évènement, car je devais aussi donner un coup de main...

Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...
Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...

   "L’expression « tue-cochon » est plutôt utilisée dans les landes de Gascogne, mais les méthodes utilisées sont sensiblement les mêmes dans toutes les régions
 

   C'est une activité artisanale traditionnelle, qui disparaît peu à peu et qui n’est autorisée qu’à la condition que l’élevage de l’animal ait été fait à la ferme et que la consommation reste dans le domaine familial. L’abattage se fait « à la main », et permet de nourrir une famille en viande et charcuterie pendant une année, mais c’est aussi un moment social convivial de fête et de célébration.
 

    Pour tuer le cochon, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel, le « saigneur ». Entraîné par deux ou trois solides adultes, l'animal qui peut être très imposant et se débattre vigoureusement, est rapidement ligoté et prestement égorgé par le saigneur. Le sang est soigneusement récupéré dans une bassine pour faire le boudin et les «sanquettes».
 

   Il faut ensuite beaucoup d'eau pour l'ébouillanter, et pour cela on a recours au «fournet» pour faire chauffer l'eau. On enlève les soies et on nettoie soigneusement la peau du cochon. On pend ensuite la carcasse par les pattes arrière. Le saigneur l'ouvre et recueille les viscères qui seront soigneusement nettoyées afin de confectionner le boudin, la saucisse et les saucissons. Enfin l’animal est découpé et la quasi-totalité de la viande est utilisée pour faire des conserves et des charcuteries, durant toute la journée. Le lendemain, les jambons, la ventrèche et le lard sont déposés au saloir."
 

Photographie : Le "tue-cochon" en Aveyron...

   J’ai retrouvé récemment dans mes archives cette série de tirages de mes prises de vue, réalisées avec mon boîtier argentique MINOLTA SRT 101b, monté d’un objectif Minolta MD ROKKOR f1.7/16 - 50 mm, et chargé d’un film noir & blanc ILFORD 400 ASA.

   J'ai fait moi-même les tirages dans mon laboratoire installé dans ma salle de bain, sur un papier Agfa extra-mat...

 

.../...

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 18:04

Dogs Of War

(Tryptique - 118 x 46 cm - 2017)

 

Peinture / Actualité : Dogs Of War (tryptique)   +   "Le fanatisme", expliqué par Voltaire...

"Le fanatisme"

 

Vu par François-Marie Arouet, dit Voltaire.
(Dictionnaire philosophique portatif, article « Fanatisme », 1764)

 

   « Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ; celui qui soutient sa folie par le meurtre, est un fanatique.

   Jean Diaz, retiré à Nuremberg, qui était fermement convaincu que le pape est l'Antéchrist de l'Apocalypse, et qu'il a le signe de la bête, n'était qu'un enthousiaste ; son frère, Barthélémy Diaz, qui partit de Rome pour aller assassiner saintement son frère, et qui le tua en effet pour l'amour de Dieu, était un des plus abominables fanatiques que la superstition ait pu former. 
 

   Il y a des fanatiques de sang-froid : ce sont les juges qui condamnent à la mort ceux qui n'ont d'autre crime que de ne pas penser comme eux ; et ces juges-là sont d'autant plus coupables, d'autant plus dignes de l'exécration du genre humain que, n'étant pas dans un accès de fureur, comme les Clément, les Châtel, les Ravaillac, les Damiens, il semble qu'ils pourraient écouter la raison.
 

   Lorsqu'une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J'ai vu des convulsionnaires qui, en parlant des miracles de saint Paris, s'échauffaient par degrés malgré eux : leurs yeux s'enflammaient, leurs membres tremblaient, la fureur défigurait leur visage, et ils auraient tué quiconque les eût contredits. 
 

   Il n'y a d'autre remède à cette maladie épidémique que l'esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les mœurs des hommes, et qui prévient les accès du mal ; [car], [dès que] ce mal fait des progrès, il faut fuir, et attendre que l'air soit purifié. Les lois et la religion ne suffisent pas contre la peste des âmes ; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés.

   Ces misérables ont sans cesse présent à l'esprit l'exemple d'Aod, qui assassine le roi Églon ; de Judith, qui coupe la tête d'Holophème en couchant avec lui ; de Samuel, qui hache en morceaux le roi Agag. Ils ne voient pas que ces exemples, qui sont respectables dans l'antiquité, sont abominables dans le temps présent ; ils puisent leurs fureurs dans la religion même qui les condamne. 
 

   Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage ; c'est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique. Ces gens-là sont persuadés que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre.
 

  Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ? »


 

Dog Of War (1)

Peinture / Actualité : Dogs Of War (tryptique)   +   "Le fanatisme", expliqué par Voltaire...

Dog Of War (2)

Peinture / Actualité : Dogs Of War (tryptique)   +   "Le fanatisme", expliqué par Voltaire...

Dog Of War (3)

Peinture / Actualité : Dogs Of War (tryptique)   +   "Le fanatisme", expliqué par Voltaire...

"L'enfer est vide, les démons sont ici !"

(*) William Shakespeare (La Tempête)

 

.../...

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 23:29

« Ici je veux fixer mon éternelle demeure
  Et arracher au joug des étoiles ennemies
  Ma chair lasse de ce monde.
 
  Mes yeux, un dernier regard,
  Mes bras, une dernière étreinte, 
  et vous, mes lèvres,
  Vous, les portes du souffle, 
  scellez d'un pieux baiser
  Un contrat éternel 
  avec la mort rapace. »

(William Shakespeare)

Peinture : "Eternel Contrat"...

"Eternel Contrat"
Acrylique sur toile
(92 x 130 cm) 2017

 

.../...

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 23:20
Photographies : l'Eglise de Raynaude et son chemin de Croix (Ariège)...

"L'Empire des Anges"

 de Bernard Werber

(Extrait)

 

La splendide Mlle Van Lysebeth, la toute nouvelle professeur de français de Jacques (14 ans), le  narrateur, demande à ses élèves, pour les mieux connaître, d’écrire une nouvelle de leur choix. Jacques, qui aime écrire, est ravi…

 

« C'est la première fois qu'un professeur nous laisse la bride sur le cou. Cette liberté nouvelle me convient parfaitement. Je me lance dans une histoire que j'appelle : «Le Sous-Pape». J'imagine qu'au prochain conclave, un ordinateur prendra place parmi les papabili. Il n'est pas de meilleur choix qu'un ordinateur pour représenter le christianisme. Plus de compromissions possibles avec les milieux économiques ou politiques. Plus d'ambitions personnelles exacerbées..."

Photographies : l'Eglise de Raynaude et son chemin de Croix (Ariège)...

"Les cardinaux engrangent donc tous les grands principes du christianisme dans un programme informatique et le déposent ensuite dans un robot humanoïde qu'ils baptisent « Pie 3,14 ». Ils ne voient que des avantages à son élection. Seul Pie 3,14 peut être nommé à vie sans crainte qu'il tombe un jour dans la sénilité. Si un déséquilibré lui tire dessus, on pourra toujours rétablir son programme."...

Photographies : l'Eglise de Raynaude et son chemin de Croix (Ariège)...

"En plus Pie 3,14 n'est pas confiné dans une période donnée de l'histoire de l'humanité, il peut être informé au fur et à mesure de l'évolution de la société et en tenir compte. Le robot se « réforme » lui-même en permanence pour s'ajuster aux mœurs nouvelles. Et ainsi, grâce à la technologie de pointe, le christianisme devient la religion la plus en phase avec ses adeptes."...

Photographies : l'Eglise de Raynaude et son chemin de Croix (Ariège)...

"Pie 3,14 est évidemment équipé d'un logiciel d'intelligence artificielle qui lui permet de développer sa propre logique à partir de la pensée de Jésus bien comprise et associée à ses propres observations et déductions du monde terrestre."...

Photographies : l'Eglise de Raynaude et son chemin de Croix (Ariège)...

À la fin de ma nouvelle. Pie 3,14, le pape informatique, commence à percevoir ce qu'est réellement Dieu, ce qui est à mes yeux la véritable mission d'un pape. Le problème, c'est qu'il constate que Dieu aussi est faillible et qu'il serait bien mieux de le remplacer à son tour par un ordinateur... C'est la chute de ma rédaction. »

 

« L’Empire des Anges » Bernard Werber (Le livre de Poche)

 

.../...

Partager cet article

Repost0
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 22:47

Ces photos ont été réalisées le 21/07/2015,

dans une usine abandonnée de la "route des usines",

à Mazamet, avec un appareil photo Canon Eos 5d Mark II.

 

Cette publication est la section (2/2), suite de la section (1/2) "Les machineries", dans laquelle se trouvait une courte information sur l'histoire de ces usines de délainage de Mazamet et que vous pouvez retrouver ici :

http://alsemo.over-blog.com/2016/08/photographies-urbex-une-usine-de-delainage-a-mazamet-1.html

 

 

"Les coquilles vides... Ou presque..."

Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (2/2)

 

FIN

Partager cet article

Repost0
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 23:13

 

Ces photos ont été réalisées le 21/07/2015,

dans une usine abandonnée de la "route des usines",

à Mazamet, avec un appareil photo Canon Eos 5d Mark II.

 

En fin de cette section (1/2), vous trouverez une courte information sur l'histoire des usines de délainage de Mazamet qui, si elle ont apporté richesse et développement à la région, n'en constituent pas moins un patrimoine industriel laissé à l'abandon et un témoignage de ce qu'a pu être la condition ouvrière de la fin du XIXème siècle et durant une bonne partie du XXème siècle...

 

"Les machineries"

Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)
Photographies (Urbex) : "Une usine de délainage à Mazamet... (1/2)

Information résumée sur l'histoire

des usines de délainage de mazamet :

 

La ville de Mazamet, dans le Tarn, a été durant une centaine d'année, de 1870 à 1970, la capitale mondiale du délainage. Une rivière est, pour une grande part, à l'origine de ce triomphe industriel : l'Arnette, dont l'eau exceptionnellement douce, vierge de tout calcaire était toute désignée pour délainer les peaux de moutons.

Usines le long de la vallée de l'Arnette.

Usines le long de la vallée de l'Arnette.

En effet, le procédé du "délainage à l’échauffe", procédé entièrement biologique utilisant la fermentation mis au point après 1850, permettait de séparer la laine du cuir sans endommager l'une ou l'autre de ces matières mais nécessitait une eau d'une grande douceur, car une eau calcaire provoquait immanquablement un dépôt autour du poil au niveau du pore, empêchant ainsi sa libération.

Le délainage des peaux de mouton, un travail pénible qui nécessitait beaucoup de main d'oeuvre.

Le délainage des peaux de mouton, un travail pénible qui nécessitait beaucoup de main d'oeuvre.

Ainsi, dès 1870, les industriels mazamétains installèrent des comptoirs d’achat de peaux lainées dans les principaux pays producteurs (Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Maghreb), et les usines de délainage se multiplièrent le long du cours de l'Arnette, une cinquantaine à la grande époque, épousant les tours et détours de la rivière, le long de ce que l'on a fini par appeler, "la route des usines".

La route des usines à Mazamet (source Google Map).

La route des usines à Mazamet (source Google Map).

Mazamet était alors capable de fournir en très peu de temps tous les types de laines de moutons originaires de l'hémisphère sud aux grands centres de production textile en France, mais également aux principaux pays acheteurs de laine (c'est à dire, toute l’Europe, les États-Unis, la Russie). En même temps, ces usines produisaient donc aussi des peaux délainées, le "cuirot", à destination des mégisseries qui s'étaient installées simultanément le long d'une autre rivière traversant Mazamet, le Thoré, dont les eaux, calcaires au possible, convenaient parfaitement aux mégissiers. La richesse de cette activité industrielle a longuement rayonné sur toute la région, à l'image du développement des usines de mégisserie à Graulhet, dans le Tarn. Mais vers 1970, cette formidable épopée toucha à sa fin, en raison de la concurrence des pays asiatiques et la généralisation les fibres synthétiques dans les productions textiles.

Sources :

http://www.ville-mazamet.com

https://fr.wikipedia.org

 

 

Suite vers la section(2/2) : "Les coquilles vides... Ou presque..."

http://alsemo.over-blog.com/2016/08/photographies-urbex-une-usine-de-delainage-a-mazamet-2-2.html

 

.../...

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 11:29

"Si l'on peut aujourd'hui faire art

avec n'importe quoi

et n'importe comment,
si l'indifférenciation rapproche certaines œuvres

au plus près des choses ordinaires,
si l'art ne transmet plus ni vérité

ni valeur transcendantes,

s'il n'est ni didactique

ni éthique,
s'il sombre, jusqu'à l'indécence parfois,

dans la marchandisation et la spéculation,
si, à l'encontre des utopies modernistes,

l'art n'est évidemment pas la vie,
alors,

à quoi bon défendre pour tous

un droit à la culture et à l'art,
à l'art contemporain. ?..."

"Qui a droit à l'art ?..."

Photo @lsemo

Capture d'écran avec Smartphone

(02-06-2016, 21 h 30)

"Tout simplement parce que, par delà ses dérives, ses excès, ses facilités, son hermétisme et son élitisme souvent, ses effets de mode et sa confiscation par les puissants du moment, l'art est encore l'un des rares lieux de résistance.

Lieu minuscule et vaste où, artiste ou spectateur, l'on peut - encore parfois - risquer l'expérience de s'affranchir des tyrannies contemporaines, et entrevoir d'autres mondes possibles.

Face au règne du nouveau - vide, compulsif et mercantile - de la mode et de la publicité ; face à la dictature de l'information réduite à la propagation de «mots d'ordre», de «devoir croire»; face à l'implacable efficacité des machines de pouvoir des sociétés de contrôle ; l'art oppose la force inouïe de l'inattendu, du non-reconnu, du non-reconnaissable.

De l'incontrôlable et de l'impossible.

Ce par quoi il est un point politique de résistance."

 

Texte de André Rouillé

Extrait de l'éditorial du 01-02-2013 sur paris-art.com 

http://www.paris-art.com/art-culture-France/qui-a-droit-a-l-art/rouille-andre/406.html#haut

 

.../...

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 23:26

"Rappelons-nous encore les techniques de déshumanisation

au service des causes dévoyées,

les crimes légaux accomplis au nom de Dieu.

Encore un cas, extrait du lot

des expériences religieuses d'Occident, l'Autodafé,

l'Acte de foi mis au point par la Sainte Inquisition.

 

Un témoin au XVIIe siècle, Dellon, rapporte :

 

« Le lendemain de l'exécution, on porte dans les églises les portraits de ceux que l'on a fait mourir. Leur tête seulement y est représentée au naturel, posée sur des tisons embrasés, et l'on met en bas leur nom, celui de leur père et de leur pays, la qualité du crime pour lequel il a été condamné, avec l'année, le mois et le jour de l'exécution...

Ces épouvantables représentations sont mises dans la nef

et au-dessus de la grande porte de l'église,

comme autant d'illustres trophées

consacrés à la gloire du Saint-Office."

"L'homme en meutrier..."

Photo @lsemo

Clermont Le Fort (31)

(06-03-2016, 12 h 50)

 

"Rappelons-nous, rappelons-nous,

rappelons-nous indéfiniment

qu'aucune société n'a jamais manqué d'assassins,

que les recommencements de l'homme

sont aussi la répétition du meurtre

et l'infamie de meurtriers

se présentant en serviteurs de leurs semblables."

 

Pierre Legendre

"L'homme en meutrier" dans "La fabrique de l'homme occidental"

Arte éditions et éditions 1001 nuits.

 

.../...

Partager cet article

Repost0
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 19:02

"My Sleepless Nights"

Acrylique sur toile

109 x 143 cm

2016

Peinture : "My Sleepless Nights"...

.../...

Partager cet article

Repost0